Accueil > Actualités et humeurs > Parcoursup J +3, la gueule de bois - 25 mai 2018

Parcoursup J +3, la gueule de bois - 25 mai 2018

vendredi 25 mai 2018, par Clèves, princesse(s)

• La presse des jours d’après se rend compte qu’il y a un problème
• Twitter ou le bureau des pleurs et le comptoir de l’humour (jaune)
• La presse (un peu) à l’écoute : pas 270.000, pas 400.000, 419.000 sans réponse
• Le 22 mai, tout allait encore très bien Madame la Marquise.

Parcoursup : « Le plus gros choc pour mes élèves, c’est ce classement »

Libération, Marie Piquemal ,25 mai 2018

Aujourd’hui, Denis, prof de maths dans un lycée de Marseille situé en réseau éducation prioritaire
« Le plus gros choc pour mes élèves, ça a été ce classement. Ils connaissent leur rang pour les vœux en liste d’attente [un petit compteur s’actualise chaque jour, ndlr]. C’est la première fois de leur vie qu’ils sont classés. Ce n’est pas facile pour eux, ils n’étaient pas préparés à ça, moi non plus d’ailleurs, nous n’étions pas informés. […]
« Maintenant, une nouvelle étape commence : il va falloir suivre au quotidien la plateforme, s’assurer qu’ils valident bien leurs vœux. Nous les profs, on joue le rôle des papas-mamans, à leur courir derrière pour vérifier qu’ils répondent bien dans les temps. Hélas, le site Parcoursup va devenir "mon petit truc" du réveil sur mon téléphone. D’autant qu’au-delà de mes élèves, je reçois beaucoup d’appels et de messages de personnes de mon entourage dont les enfants sont concernés, et qui s’inquiètent. A ma petite échelle, je suis devenu un monsieur Parcoursup. Je m’en serais bien passé. »


La « violence institutionnelle » de Parcoursup déstabilise les lycéens

Mediapart, Faïza Zerouala, 23 mai 2018

Tous confient aussi craindre plus que tout la « fausse manipulation » sur le site, ou le bug qui leur ferait confirmer n’importe quel vœu et perdre tous les autres. « J’ai trop peur de cliquer quelque part et de tout perdre », confie Louise. Ugo explique que ni lui ni aucun de ses camarades n’a pour le moment osé appuyer sur la touche « j’accepte » ou « je renonce ». « Un mauvais clic peut tuer toute mon orientation », craint le lycéen.

Tout ce que vous avez voulu savoir sur Parcoursup

Libération, Marie Piquemal, Margaux Lacroux et Emma Donada — 23 mai 2018

Avec l’ancien système Admission post-bac (APB), les élèves hiérarchisaient leurs vœux. La moulinette APB tournait ensuite à trois dates successives, attribuant à chaque fois une place aux candidats en tenant compte de l’ordre des préférences préalablement établi. « Avec APB, beaucoup étaient mécontents à la fin car ils se retrouvaient avec une formation attribuée dont ils ne voulaient parfois plus », insiste l’entourage de Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, pour justifier son choix. Désormais, avec Parcoursup, les vœux ne sont plus hiérarchisés. Le ministère explique avoir voulu ainsi « redonner le dernier mot au candidat. L’élève se prononce quand il a toutes les cartes en main ».

Et béh ! deux gros mensonges dans la même phrase, et pas une des journalistes pour les relever : 1. en réalité, 63% de 1er vœu au 1er tour [1], 2. quelles cartes, dans quelles mains, quand la moitié des élèves n’a strictement rien ?Voir les chiffres ici.

Lire aussi Le parisien (et son infographie comparant Parcoursup et APB)

Parcoursup : « On va angoisser pendant tout l’été ? »


And the winner is…


La cellule psychologique (de dégrisement ?) mise en place par la FAGE, toute honte bue, alors qu’elle a soutenu la manœuvre depuis des mois…


Et la reine Mathilde n’a qu’à bien se tenir (et dire que Macron voulait prêter sa broderie aux anglais !).


#ParcourSupercherie

Sophie Vénétitay, prof de SES
#ParcourSup : dans ma classe de TES, 21 élèves sur 34 sans aucune proposition. AUCUNE ! Ceux qui n’avaient que des vœux en fac ou ceux qui avaient pensé une stratégie cohérente. Qu’on ne vienne pas me parler d’humain ds la machine.

Den
#Parcoursup c’est le nouveau thanos il viens d’éliminé 400 000 étudiants

Pamelaa
Dans ma classe on est tous sur liste d’attente sur #Parcoursup

MkmQiiTweet
Merci beaucoup pour ton amour #Parcoursup

A. Chambert-Loire
Honte de n’avoir rien d’autre à dire à ma fille lycéenne, refusée à son vœu préféré, acceptée à un choix qui ne l’intéresse qu’à peine, et en attente sur tout le reste, que des merdes d’éléments de langage... #Parcoursup

LM
Alors on m’explique ? Être dans la liste d’attente d’une licence science de la vie, alors que j’ai eu 18 en svt au bac l’année dernière ? #Parcoursup

Marie-Anaïs Socio
Ma fille bac mention très bien, n’a pas choisi la bonne voie au départ. Elle tombe malade, remise à niveau en privé (5000 E en près étudiant . pour une boursière) Elle n’est prise nulle part. J’ai envie de tout faire péter ... #parcourSupercherie

Cindy Leroy
‏Je suis 818 ème sur la liste d’attente de Rouen.
Ya 920 place
Et je suis 3279 sur la liste d’attente de Caen, ya 1050 place.
Donc à moins que il y aie 819 personne qui refuse la fac de Rouen, j’ai aucune école pour septembre... Merci #Parcoursup

doug racing
WESH #Parcoursup LA SÉLECTION CEST DUR LE CHOMAGE C’EST SÛR

Paulo
C’est pas une fac c’est Koh-Lanta le truc #Parcoursup

Bodoro
Refusé partout sur #Parcoursup mais je n’oublie pas que nous sommes la nation FRANÇAISE

Clarisse
Difficile d’expliquer à mes élèves anxieux que leurs OUI mais "en attente" ne sont pas vraiment des OUI et que l’attente ne cessera peut-être jamais. #Parcoursup

Arsenalinho
‏Je crois que je vais prendre des vacances vous me conseiller quoi comme destination ? #Parcoursup

JPEG - 39 ko

Mathieu Tomé
Un camarade de classe a des meilleures notes (partout) que moi mais n’est pas pris dans une licence dans laquelle je suis pris. En plus de sélectionner, cela est mal fait. Époustouflant. #Parcoursup

Nathalie Cayet
Mon fils : mention TB au bac en juin dernier, une année d’hypokhâgne cette année, demande de réorientation pour l’an prochain.
Résultat du jour : en attente partout sur #Parcoursup
#OhWait A 18 ans, on n’a pas le droit de se tromper d’orientation

Nono
J’suis mort y’a une école qui m’a mis "oui si" oui si quoi frère finis t’as phrase #Parcoursup

Amél
En refusant un vœu #Parcoursup j’ai l’impression d’avoir sauvé une vie

Tamé
Préparez vous mentalement les futurs terminales car vous avez plus de chance de gagner au loto que être admis sur #ParcourSup

Jonathan
Sympa le nouveaux Battle Royale
#Parcoursup

Adrien Pages
Y a des listes d’attente t’as de quoi remplir un zénith avec #parcoursup

Omar
C’est plus Parcoursup c’est Parcours Chute on va tous chuter à pôle emploi les gars #Parcoursup

Loan
‏Twitter donne moi des vibes positive la jsuis en sueur. #parcoursup

bacardì
‏si vous me prenez pas en BTS jvais contribuer à l’économie souterraine en faisant pute on va voir si ça fait du bien au PIB français ça #parcoursup

Léna
travailler toute l’année à fond, être parmi les meilleurs de sa classe pour se retrouver en liste d’attente c’est vraiment un rêve merci #Parcoursup

Celine
‏jsuis passée de « je vais me défoncer en prepa pour me faire 10000€/mois » à « peut être que fleuriste c’est vraiment cool en fait » #Parcoursup

Flavie
‏J’ai appelé mon père pour lui dire que j’étais prise à toutes mes facs. C’était avant de voir marqué « en liste d’attente » #Parcoursup

tsullerot

‏Plus de chance d’être pris sur la liste de Deschamps que sur Parcoursup.
#ParcourSup

@lmcvn_
Je veux bien que l’espoir fasse vivre mais y’a des limites #parcoursup

Soph’
‏Il est 7h00, Jsuis levée depuis même pas 1h mais ça fait 3 fois déjà que jvais sur #Parcoursup ce matin, merci du stress continu que ce système procure

@Totheupsidedown
Avoir 20 de moyenne en anglais et être en liste d’attente pour une fac d’anglais ... un concept #Parcoursup

Bapp
Parcoursup jcroit si il menvoie un oui pr une fac o Congo jvalide illico
#Parcoursup


Vidal et l’arithmétique

L’arithmétique #ParcourSup est pour le moins étrange. Annonce de Vidal : 419 000 candidats ont eu des propositions hier soir. 68 000 en ont accepté une. Ils en ont libéré 55 000. Et 17 500 candidats ont reçu une nouvelle proposition.


Hein ?


Hein ??

hein ???
[il paraît que ce sont des fakes… ça fait rien, c’est drôle quand même]


Mediapart, Faïza Zerouala 22 mai 2018

Parcoursup : l’angoisse continue

Après des mois de spéculations, les élèves de Terminale ont reçu mardi à 18 heures les premières réponses concernant leur affectation dans l’enseignement supérieur. La ministre Frédérique Vidal a prévenu : il devrait y avoir une forte attente et près de 400 000 jeunes sans réponse dans l’immédiat.

La professeure [2] considère que cette incertitude est consubstantielle à cet outil « pensé pour les premiers de cordée ». « Celui qui a conçu ce système ignore un aspect psychologique très présent chez les adolescents : la difficulté à faire un choix. Certains vont se laisser dépasser, vont laisser filer le délai. » D’autres vont emprunter d’autres voies en allant, pour les plus aisés, dans des écoles privées hors de prix. Certains abandonneront purement et simplement, en prenant un job peu qualifié pour assurer leurs arrières.

Libération 23 mai, Marlène Thomas.

« Sept refus et trois "en attente", j’ai encore rien dit à mes parents »

J’ai vu qu’on pouvait voir sa place sur les listes d’attente. Pour la fac de droit, je suis 598e sur 1040 (pour 300 places), pour celle d’informatique 355e sur 532 (pour 140 places disponibles) et la troisième en informatique à Pau 236e sur 251 (pour 30 places disponibles). Cela donne une idée, mais finalement ça m’inquiète encore plus. Le système est d’autant plus pervers que les réponses arrivent avant le bac. J’ai déjà un ami qui m’a dit que ça le décourageait. Ceux qui ont été acceptés, ça les motive bien sûr à décrocher le diplôme, mais quand on essuie des refus, qu’on est en attente, c’est plutôt l’inverse.

Libération, Savinien de Rivet

Que nous apprend l’algorithme de Parcoursup qui a été rendu public ?

Avec l’absence de hiérarchisation des vœux, les mécontents risquent d’être plus nombreux qu’avec APB.

Le Parisien

Premières réponses de Parcoursup : le site n’a pas tenu le choc


400 000 [3] lycéens seront sur liste d’attente ce soir selon Frédérique Vidal sur France Inter. Elle a raison, "c’est différent des autres années ", et "l’attente est un peu stressante mais c’est juste de l’attente". Et encore : "moi les étudiants c’est toute ma vie".

Plus c’est gros, plus ça passe ?
Elle dit aussi [4] que 65.000 étudiants ont été tirés au sort l’an dernier sur APB… aucun journaliste pour reprendre ses chiffres (3500 en réalité, soit moins d’1% des candidats dans les 169 filières en tension en 2017 —sur plus de 10.000 tout de même)

Bis repetita
Un prof de lycée auditeur demande à la ministre si elle n’a pas volontairement noirci le tableau d’APB et du fonctionnement des universités… R : "Il faut sortir de l’idée que l’objectif est de sélectionner" .

Teillard, on l’aime
Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup, sur France Info à 12h40 : "Avec APB, il y avait 3 phases, avec ParcourSup, c’est bien mieux, il y a plus de 100 phases"…

Si la CPU n’existait pas…
"Il y a un parcours continu qui va permettre de libérer des places (...) vous pouvez vous retrouver au rang 1000, pour autant ça ne veut pas dire que vous n’aurez pas de place" ➡ Gilles Roussel, président de la CPU (un truc qui existe dans l’enseignement supérieur), sur RMC.

***

** Et soudain, la semaine d’avant, le surbooking devint possible : ici ou là, le rectorat contacta les doyens pour revenir sur la donnée d’appel. Tout d’un coup, un surbooking à la hauteur du nombre de candidatures fut accepté. Ailleurs, soudain, toutes les candidatures furent classées ex-aequo.

C’est qu’un message du 17 mai sur la plateforme de gestion Parcoursup explique que "...pour fluidifier le processus, nous vous ouvrons la possibilité de saisir, directement et sans passer par votre SAIO [ND le rectorat], les rangs limite d’appel pour vos formations".
Traduction : les responsables des licences non sélectives pourront dire OUI dès le 22 mai à l’ensemble des candidat-e-s à leur formation même si leur nombre excède les capacités d’accueil de la licence concernée. Or, jusque là, pour des raisons strictement idéologiques (introduire une apparence de sélection même là où ça n’a pas le moindre sens), le ministère répondait à ces responsables de licence qu’il fallait absolument CLASSER et METTRE EN ATTENTE même si ça ne servait à rien. Par exemple, une licence qui affiche officiellement 100 places de capacité et a reçu 400 candidatures. Les responsables savent par expérience qu’au terme des désistements il y aura de la place pour tout le monde...mais jusqu’à il y a quelques jours, les responsables de licence en question n’étaient pas autorisés à dire OUI aux 400 candidat-e-s. On leur demandait de faire un classement et de mettre artificiellement sur liste d’attente 300 d’entre eux.

Et voilà que les responsables de licence soupçonnés jusqu’alors d’être de dangereux anarchistes sont devenus d’utiles "fluidificateurs de processus". Car en disant OUI tout de suite, ils vont (un peu) réduire la taille des énormes files d’attente qui se préparent.
Mais que ces aimables fluidificateurs n’espèrent pas que le ministère les remercie : un message leur a été adressé sur Parcoursup pour leur préciser qu’ils doivent bien sûr s’engager à accueillir leurs candidat-e-s "sans moyen financier supplémentaire" ! Aux collègues auxquels on répète depuis des mois qu’ils doivent classer les candidatures reçues dans Parcoursup sans quoi aucun-e étudiant-e ne sera accepté dans leur licence...... et qui ont, souvent la mort dans l’âme, produit des classements qu’ils savaient en outre parfaitement inutiles : c’était une blague juste pour voir si nous obéissons quand on nous donne des ordres absurdes !"
[merci à Hélène Steinmetz pour cette très utile "traduction"]

L’idée de SLU est que cette modification ne s’adresse pas aux enseignants-chercheurs, mais aux directions, aux rectorats, à ceux qui ont voulu (ou pas) récupérer le bébé ParcourSup, après le refus des premières commissions, des départements, des UFR…

CAR

** 270.000 candidats seraient en attente avec #Parcoursup contre 156.000 au 1er tour avec APB (Le Parisien-étudiant, 17 mai 2018)

#APB2017 : 652 980 candidats ont eu 1 proposition dès le 1er tour, dont 400 861 sur leur 1er vœu (soit plus de 61% des propositions)
#Parcoursup2018 : Environ 1/3 des candidats soit 270 000 va devoir attendre au minimum 1 mois avant de recevoir un ‘oui’ ou un ‘oui si’.

** Et puis il y a ce merveilleux "slide" envoyé aux proviseurs de lycée dans l’académie de Versailles. Extraits :

Newsletter 43


Montage du collectif "Cortège de tête".


[1SIES :lors de la procédure normale, « 44% des bacheliers professionnels ont obtenu leur premier vœu : pour ces derniers, c’est 6 points de plus que la précédente campagne.[2016] » Un chiffre en hausse par rapport à 2016, mais qui reste tout de même largement inférieur à ceux des deux autres bacs : 63% pour les bacheliers généraux et 51% pour les bacheliers technologiques.

[2Claire Guéville, responsable des questions de lycée au Snes,

[3Ah bon ? c’était 270.000 la semaine dernière

[4Ici à 19’15