Sauvons l’Université !
Accueil du site > 01. Actualités et humeurs > Bilan de l’AG, motion unique, propositions d’actions et direct de l’AG - (...)

Bilan de l’AG, motion unique, propositions d’actions et direct de l’AG - université de Paris 7 - 18 février 2013 (mise à jour à 17h35)

lundi 18 février 2013

Notre embeddé-e à l’AG de l’ESR à la Halle aux farines, Paris 7-Denis Diderot - vous a tenu informé minute par minute de ce qui s’est dit, s’est passé, s’est tramé…Vous pouvez aussi écouter le fichier audio de l’AG, plus bas !

BILAN : une semaine d’actions est fixée du 25 février au 2 mars, avec manifestation convergente avec le primaire le 28 février et AG Nationale le samedi 2 mars.

Un rassemblement est convoqué demain à 14h, devant le CNESER, rue Descartes.

Plus de 400 personnes ont été rassemblées sur la durée de l’AG, de nombreuses prises de parole ont eu lieu. Accord unanime pour le rejet du projet actuel, de la loi LRU et du pacte pour la Recherche. 2200 connexions sur cet article au 19 février 23h !!

Une AG qui s’est voulue le point de départ d’une vaste mobilisation, et veut faire céder le gouvernement.

MOTION UNIQUE votée à l’Assemblée Générale des étudiants et des personnels de l’ESR le 18 février 2013

L’actuel projet de loi ne répond absolument pas aux attentes et aux besoins de la communauté de l’ESR et de la société.

Pire encore il entérine et aggrave les logiques à l’œuvre dans la loi LRU et dans le pacte pour la recherche.

Aucune solution, aucune amélioration ne sera possible sans une nouvelle loi d’orientation et de programmation qui revienne sur l’ensemble des dispositifs mis en place par la loi LRU et le pacte pour la recherche, responsables de la paupérisation des universités et des organismes de recherche, de l’explosion de la précarité, de la fragilisation des diplômes nationaux, de la détérioration des conditions d’études, d’enseignement et de recherche.

Nous demandons donc l’abandon du projet de loi Fioraso.

L’AG réunie le lundi 18 février à l’université Denis Diderot Paris VII appelle
- à un rassemblement unitaire demain 19 février devant le MESR rue Descartes (Paris, 5e ar.) à 14h dans le cadre de la tenue du CNESER
- à des AG de mobilisation étudiants/membres du personnel
- à une semaine de manifestations et mobilisation dans les facs et les labos du 25 février au 2 mars (avec notamment la participation à la manifestation sur l’école le 28 février)
- à l’organisation d’une prochaine AG nationale le samedi 2 mars.

Motion largement votée par les personnes présentes vers 13h30 (avec 2 contre, 3 abstentions, 6 refus de vote de la part des dirigeants de l’UNEF)

Par ailleurs, 14 propositions d’actions ont été notées, non soumises au vote

1. Abrogation de la LRU, des RCE, du Pacte de la Recherche. Retrait du projet de loi Fioraso.
2. Mobilisation dans les universités : AG étudiants-personnels partout
3. Suppression de l’ANR, de l’AERES, du C.I.R.
4. Exigence d’une loi de programmation + plan d’aides étudiants
5. Ouvrir des négociations multilatérales
6. Rejet du projet de Formation des Enseignants. Rejet du projet de Réforme de l’Ecole
7. Plan de titularisation massive pour résorber la précarité
8. Ouverture de négociations sur les conséquences de la loi Sauvadet dans l’ESR
9. Interpellations des parlementaires
10. Occupations des labos et des universités par les précaires et autres formes de mobilisation
11. Rassemblement au CNESER le 19.02
12. Opposition à la RGPP, à la Lolf, au processus de Bologne…
13. Mobilisation de la maternelle à l’université
14. Votes de motions dans les UFR, Dpts, labos…

Une proposition écrite émanant du GRFDE sur la formation des enseignants (motion non discutée après décision collective de se concentrer sur une motion unique brève) : Nous rejetons la réforme de la FDE proposée par le gouvernement.

Un témoignage écrit : Pas assez de masse salariale ? Fermez donc des formations !

Et enfin

Le fichier audio de l’AG

***

FIL DE L’AG, EN DIRECT...

10h28 : 50 personnes

10h40 : 250 personnes

10h50 : 300 personnes

10h53 : L’AG commence. Une motion pour abrogation de la loi LRU et des RCE est proposée à la tribune, par la présidente de SLU

10h57 : début des prises de parole dans la salle.

11h06 : amphi trop petit, près de 400 personnes, on passe en 2A !!!

JPEG - 55 ko

11h19 : l’UNEF s’énerve. Il faut se mobiliser, il faut ouvrir les négociations !

11h25 : Sud étudiant appelle à l’union prof-étudiants et se dit sur les positions de SLU.

11h30 : SLU propose de faire un calendrier d’actions clair. Solidaires est pour "agir ensemble". Appel à mobilisation en vue d’une prochaine AG.

JPEG - 50.4 ko

11h34 : Sud-étudiants demande des AG enseignants-étudiants partout en France dès demain !

Ça continue à arriver !!!

11h45 : Les précaires sont en nombre, certains se disent apolitiques, une personne dont on ne connaît pas l’institution d’appartenance commence à parler. Elle souligne la catastrophe de l’entrée en application de la loi Sauvadet.

11h48 : elle demande l’abrogation de la loi Sauvadet pour que les directeurs de labo puissent les employer sur CDD renouvelables… sans limite !

Attention l’AG est transférée en 2A : trop de monde !! Les RG n’ont pas réussi à entrer pour donner leur chiffre !!

11h50 : UNEF de Nanterre : dans l’UFR de droit, 13 TD ont fermé, et les secrétariats sont vidés de leurs employés précaires !!!

11h57 : un autre collectif de précaires s’oppose à la prise de parole de celle qui se dit représentante des précaires.

12h : les "précaires apolitiques", une trentaine de personnes, quittent la salle.

Après une pause technique, on repart !

12h27-13h15 : rassemblement devant le CNESER demain à 14h !!

- plusieurs délégués de l’Intersyndicale, dont Michel Pierre interviennent contre le discours des précaires demandant des CDD à vie ; selon M. Pierre, ils viennent de la bio-médecine et sont très soutenus par les mandarins du milieu.

- L’Unef demande le cadrage des diplômes et le fléchage des budgets pour retoucher la loi actuelle.

- Du monde arrive, d’autres partent. Une moyenne de 400 personnes depuis ce matin.

- Rappel du calendrier : le gouvernement va attendre le 15 avril, début des examens. Il faut frapper fort avant.

- Solidaire étudiants demande abrogation de la LRU, des RCE, du Pacte de la recherche, le retrait du projet de loi ESR, la titularisation des précaires.

- L’UnEF souligne la nécessité de rompre avec les présidents d’université : les moyens qu’ils demandent ne sont pas pour les premiers cycles.
- Sarah Hatchuel : 20 postes sont gelés à l’université du Havre. L’audit dit que si l’université ne peut payer ses EC, elle devra fermer des formations…

- Une première motion courte, rédigée par les grandes orgas, est proposée au vote pour envoi au CNESER.
- Michel Pierre : il faut sauver la loi Sauvadet !

13h28 : l’UNEF ne votera pas la motion (refus de vote)

JPEG - 47.8 ko

13h31 : Motion votée, avec 2 contre, 3 abstentions, une masse de oui.

13H35 : L’AG est levée.

On attend la motion. Pour le rv de demain et les déclarations liminaires des organisations syndicales au CNESER.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0